S.A.D.E qu'est-ce que c'est ?


SANCTUS AMENUS DOMINUS ERECTA

Association goth à but non lucratif sous la loi de 1901.
Nous n'avons pas réellement de limites géographiques. Nos seules limites finalement sont fixées par nos moyens
financiers régis en partie par le nombre de participants à nos soirées aussi. Nous pouvons être limités également par le côté pratique, concrètement, trouver des salles qui puissent à la fois accueillir des concerts, suivies de soirées, en pensant également aux stands des groupes, d'artistes (photographes, créateurs...etc) et le notre. 


Notre siège social se situe dans le Lot et Garonne (47)
La trésorerie dans l'Aveyron (12)
Le secrétariat dans l'Aveyron (12)

Notre rayon d'action est assez large, par exemple : Bordeaux, Agen, Marmande, Bergerac, Montauban, Perpignan, Carcassonne, Toulouse, Montpellier, Nîmes, Avignon, Marseille... 


Nous organisons des soirées lors desquelles peuvent se produire des groupes, suivies par des sets mixs. Certaines soirées peuvent être uniquement des soirées mix. Ces soirées peuvent être animées par des performances d'artistes (tatouages, piercings) et/ou accueillir des expositions.

Un soir de novembre ou décembre 2006 l'atmosphère était lourde, froide avec une pluie si fine qu'elle traversait le haut de mon trench coat. Le regard au loin, Darkstorm et moi sortions d'une soirée montpelliéraine soit disant gothique... On était perdu, car hormis un front 242 et un Corpus Delicti, on n'avait rien trouvé de gothique, même pas le public !

Sous cette pluie glaçante un constat s'imposait  : Sommes-nous de vieux cons ou la musique goth s'est transformée en tek ou en métal, en Evanescence, Daft Punk et autres merdes indochinoises ? Constat amer...

On pouvait se saouler la gueule à la mémoire d'un mouvement moribond, au passé charmant et extravagant, ou à l'époque une simple sortie de vinyle provoquait l'excitation...

Et oui fin des années 70 début des années 80 c'était le vinyle et non le mp3 compressé, il fallait se lever tôt le matin courir chez les moindres disquaires ne serait-ce que pour avoir un Cure... Je t'explique même pas pour un Bauhaus...
On pouvait aussi agir à notre niveau... On a fait les deux... et crée S.A.D.E.
S.A.D.E dans sa jeunesse s'est crashée deux fois...

Une fois car on ne voulait pas être des goths TF1, pastiches des émissions de cauet and co, ni être amalgamé à la culture satanique, métaleuse, encore moins au porno soft ou hardcore avec des cuirs et des slips à clous.
Et puis parce qu'on ne voulait pas être les gardiens du temple où les tombes des pionniers du genre seraient un sanctuaire inviolable et nier le présent composé de tellement de groupes intéressants.

Bref, pas des gardiens de cimetière où reposent à jamais Curtis, Rozz, ou Tovey... On ne voulait pas être des cosmonautes fluos avec masques à gaz...
Le noir n'est pas une couleur, mais une valeur, comme peut l'être la tolérance... Une valeur de vie qui prône la différence, alors que ce monde soit disant de couleurs n'est ni plus ni moins qu'un monde gris et froid... "so young but so cold."

On voulait juste être nous, fans de musique sombre et froide, sans véritablement de chapelle ou de clan, juste vivre cette passion qu'est la musique gothique.
Une musique difficile dans son approche, son esthétique, ses frasques...


Une musique qui ne se laisse pas appréhender facilement, où seul l'être mélancolique et sombre se reconnait, une musique qu'il admire à sa juste valeur.

Alors que le reste de la population, déconnectée de la vie réelle, est écervelée par la masse de merde radiophonique : grand bien leur fasse...
Que cette population-là reste où elle est, avec ses critiques et le dernier I pod à la mode, ni plus ni moins. Cela pourrait être le crédo de la S.A.D.E.
Une sorte de clair-obscur, un oxymore passionnant entre vie et mort.


S.A.D.E n'a aucune prétention, c'est juste une association de potes qui œuvrent tant bien que mal pour ce en quoi ils croient :
le droit de vivre sa passion, et d'en faire profiter ceux qui partagent la même. En somme, joindre l'utile à l'agréable.


S.A.D.E est :

BEASHMAËL ISLANDIS (Président)
C'est le co-fondateur de l'association, il est DJ, président, il nous déniche les plans, il s'agite, il nous "bretonise" tout le temps. C'est un vieux de la vieille, fan des Cure, Sopor Aeternus mais toujours en quête de nouveautés.


DARKSTORM (Trésorier) :
Darkstorm , c'est l'autre co-fondateur de la S.A.D.E. Compère et complice de Beash . Il compte, laisse libre-court à son imagination et surtout a fait des logiciels informatiques un de ses passe-temps favoris pour les designs. Il est fan de Christian Death, Rosa Crux entres autres.


STREGA (Secrétaire) :

Elle est arrivée en dernier dans la bande, la paperasse, c'est son truc, les trucs pénibles quoi. Elle donne un coup de main à ces messieurs, elle lance quelques idées par-ci par-là. Elle est fan de Joy Division, Throbbing Gristle entre autre.

Créer un site
Créer un site